English

Née le 24 septembre 1968 dans le Val de Marne, mais c’est dans le sud de la France que Karen Petit va effectuer ses études primaires, puis dans le cher.
Elle part alors vivre en Angleterre à 21 ans étudier l’anglais, passer ses 3 examens à l’université de Cambridge, puis travaille en tant qu’hôtesse à l’aéroport de Londres Gatwick. Après 5 années, elle décide de venir vivre à Annecy, sa ville de cœur.

Bien connue à Saint Barthélemy où elle a vécu depuis 2003, Karen Petit, quoique jeune peintre, nous a fait depuis longtemps profiter de son talent.
Sa formation à l’Ecole Cepiade d’Arts Décoratifs de Boulogne (enseignée par les professeurs de l’école Van Der Kelen de Bruxelles) l’a tout d’abord conduite vers la décoration. Elle a, avec passion, étudié les techniques du trompe l’œil, de la fresque, du faux bois, du faux marbre et a réalisé de nombreuses œuvres, dont certaines jusqu'à 7 mètres au profit d’amateurs privés et d’entreprises prestigieuses. Nous pouvons voir ses œuvres à Paris, Annecy, Montpellier, Genève, Marrakech, Essaouira, Guadeloupe, Tahiti et dans différentes stations de ski telles que Megève, Courchevel 1850, Arcs 1950 sans omettre Saint Barth.

Peintre voyageuse, ses échappées lui ont inspiré plusieurs séries de tableaux, dans lesquels on retrouve son sens de la couleur et de la composition.
Curieuse, avide mais discrète, son goût de la décoration se retrouve dans ces tableaux par des mises en scène qui évoquent certaines immensités, une vision de l’intérieur vers l’extérieur.

Cette vision retenue est sa manière de s’approprier un monde vaste, ouvert et parfois inquiétant ou d’appréhender les ambiances dans la série « Les ombres et lumières du Sahara » exposée à St Barth : Bagdad Galerie, La Ronde des Arts, K’fé Massaï ou encore dans les hôtels 4 étoiles tels que le Sereno et le Toiny). Sa technique et son talent lui permettent de capturer la lumière et de jouer avec les couleurs de superbe manière.

L’exposition en mars 2009 à la galerie « Porte 34 »: « Asia’s Variations » nous fait découvrir « son » Asie. Bali, l’a frappée par un mysticisme omniprésentet un appel à la méditation tant dans ses représentations artistiques que par ses paysages de rizières où règne l’harmonie.
Lorsqu'un peintre voyage, quelle qu'en soit la destination, c'est pour s'emplir de nouvelles images et de nouvelles couleurs. Dans une immersion totale du Maroc qui l'a conduite à Mogador Essaouira et aux dunes de Merzouga, elle a choisi le chameau pour vivre au rythme du temps et les bivouacs pour savourer les crépuscules du désert.
Peindre sur le terrain et en public au Sofitel pendant 2 mois, hôtel 5 étoiles à Marrakech, lui a permis de rechercher et faire évoluer sa technique sur son nouveau support, le métal galvanisé. Les deux galeries situées à Marrakech et Essaouira lui ont proposé une exposition permanente de ses œuvres pendant plus d'un an.
Installée maintenant à Paris depuis fin 2010, elle est à la recherche d’une meilleure restitution de la lumière, Karen a choisi un nouveau support, l’inox brossé, matériau contemporain qui favorise les transparences et la réflexion de la lumière au travers des glacis. On peut parfois y trouver des objets et des matières en plus de la peinture.

 

 

                       
HOME BIOGRAPHY GALLERY DECORATIVE PAINTING EXHIBITIONS PRESS CONTACT

 

KAREN PETIT - Artiste peintre à Paris / Fine art in Paris - Contact: karenpetit@ymail.com